Picasso et la peinture Ripolin
By

Picasso et la peinture Ripolin

Picasso. Ce nom et son style de peinture parlent à tout le monde. Même un néophyte en peinture connait cet artiste. Mais ce que les gens ignorent souvent c’est que Picasso peignait à l’aide des peintures Ripolin.

Picasso utilisait les peintures Ripolin

Aussi étrange cela puisse paraître, c’est bel et bien le cas : Picasso utilisait les peintures Ripolin pour ses œuvres, et plus précisément le Ripolin Express qui lui offrait un séchage rapide. Depuis les laques mates jusqu’aux peintures satinées, Picasso « ripolinait » pour donner vie à des tableaux d’exception. Les peintures Ripolin constituaient pour l’artiste un outil fondamental dans son travail et contribuaient à la brillance de ses œuvres. Ce sont des scientifiques, qui, récemment, ont analysé sous rayons X  les toiles du maître Picasso pour confirmer l’utilisation des peintures Ripolin crées à l’origine pour les murs et les bâtiments.

Des peintures industrielles Ripolin pour des toiles du maître Picasso

Pourquoi Picasso utilisait-il les peintures Ripolin ? Parce qu’elles lui permettaient d’obtenir une finition brillante sans trace apparente de coups de pinceau. Picasso a expérimenté plusieurs types de peinture et a pu constater les différences entre l’usage de la peinture Ripolin et celle des peintures à l’huile dont se servaient ses contemporains. En effet, ces peintures pour bâtiment sèchent plus vite et apportent à la toile une brillance nouvelle. La peinture Ripolin a permis à Picasso de donner une connotation particulière à certains détails. Il choisissait la couleur pure d’une peinture Ripolin pour peindre des chiffres et des lettres. Il accentuait ainsi la rupture entre ses différents camaïeux.

Preuve en est de la qualité des peintures industrielles de Ripolin qui ont inspiré plus que des peintres en bâtiment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *